Les conseils

de maiwenn

Chardon Marie bienfaits Box naturopathie
 
 
Les vertus détoxifiantes
du chardon-marie

AppelĂ© aussi « artichaut sauvage », le chardon-marie (silybum marianum) est une plante utilisĂ©e depuis l’AntiquitĂ© pour combattre les problĂšmes hĂ©patiques. Zoom sur cette plante Ă©pineuse aux propriĂ©tĂ©s mĂ©dicinales reconnues.

Le chardon-marie se trouve essentiellement dans le pourtour mĂ©diterranĂ©en, il aime les rĂ©gions chaudes et ensoleillĂ©es et les sols acides. La plante, de belle allure, peut atteindre plus d’un mĂštre de hauteur.

Le chardon-marie

ami du foie

Sa composition

Le chardon-marie contient certaines des substances les plus protectrices du foie, grĂące notamment Ă  l’un de ses composĂ©s, la silymarine. La silymarine est un flavonoĂŻde (antioxydant) qui regroupe 3 substances actives : la silychristine, la silyubine et la siluydinanine.

La silymarine rend les membranes du foie impermĂ©ables aux toxiques absorbĂ©s – des poisons aux mĂ©dicaments en passant par l’alcool – de ce fait le chardon-marie lui doit ses vertus hĂ©patoprotectrices.
Cette silymarine est présente dans toute la plante mais plus encore dans les graines mûres.
Par ailleurs, ses graines sont riches en lipides (acide olĂ©ique essentiellement) et en phytostĂ©rols (alliĂ©s pour lutter contre l’excĂšs de mauvais cholestĂ©rol).

Son utilisation

Le chardon-marie est utilisĂ© pour protĂ©ger le foie et amĂ©liorer ses fonctions de dĂ©toxification : il est utilisĂ© dans les cas de jaunisse, de cirrhose, d’hĂ©patite ou de dĂ©gĂ©nĂ©rescence graisseuse du foie. Il augmente la production de bile et stimule la rĂ©gĂ©nĂ©ration des cellules du foie, par exemple en cas d’exposition Ă  des produits chimiques toxiques ou en accompagnement d’une chimio-thĂ©rapie.

 

 

Chardon-marie bienfaits Box bio

N’oublions pas que le foie est une vĂ©ritable « station d’Ă©puration » de tout ce que nous mangeons, respirons ou absorbons par la peau !

Il joue Ă©galement un rĂŽle dans le maintien d’un systĂšme immunitaire sain, qui nous aide Ă  lutter contre les maladies ou tout simplement la fatigue chronique.

 

Comment le consommer ?

Il est souvent conseillĂ© sous forme de gĂ©lules ou d’ampoules, mais vous pouvez en consommer les feuilles en tisane ou mĂȘme en salade, son goĂ»t est agrĂ©able.

 

Contre-indication : les femmes enceintes ou allaitantes doivent s’abstenir, du fait de l’absence de donnĂ©es suffisantes sur le sujet.

Pin It on Pinterest

Share This