Sélectionner une page

La spiruline du Garlaban

Vincent Rioux

Spiruline paysanne

 

C’est dans le séchage que réside la différence entre une spiruline paysanne et une spiruline produite à très grande échelle.

La spiruline en paillettes est garant d’un séchage à basse température, assurant une meilleure préservation des vitamines et phytonutriments.

Découvrez les détails de la méthode de production de Vincent sur son site. 

Le site fourmille d’informations intéressantes, de témoignages, de recettes, etc…

Ecoutez Vincent raconter son histoire…

Du Mali à la Provence : le déclic

En 2005, j’ai découvert la spiruline dans un village malien, le long du fleuve Niger. Elle était cultivée dans la cour d’une école et les enfants la mangeaient mélangée à du riz. Je venais de découvrir l’un des aliments les plus nutritifs au monde.

En 2006, de retour en France, je me consacre à la construction d’une ferme en Provence, où je cultive la spiruline dans de grands bassins sous serre.

En 2009, devant vos nombreuses questions sur le plan nutritionnel, je décide de me former et j’obtiens le DU “Alimentation, santé, micronutrition” à la faculté de pharmacie de Dijon.

De la Provence à l’Inde… et Madagascar : la solidarité internationale

En 2008, à la demande d’une ONG indienne, j’ai participé au démarrage d’une culture de spiruline. Quelques semaines plus tard, la spiruline était distribuée aux enfants du village.

En 2016, je renoue contact en devenant assistant technique auprès de la ferme à spiruline d’Ibity à Madagascar.

La culture de la spiruline comme nous la connaissons aujourd’hui en France et dans les pays en voie de développement est le fruit des rencontres et du travail entre des ONG, des chercheurs et des producteurs. Le facteur humain, l’échange sont au centre de ce processus : on partage des savoir-faire, on se donne des coups de mains entre producteurs.

Aujourd’hui les gestes qui rythment mon quotidien autour de mes bassins de spiruline sont étroitement liés à ces fertiles dialogues qui se sont noués et qui aujourd’hui encore plus que jamais nous relient tous ONG, chercheurs et producteurs.

Share This
%d blogueurs aiment cette page :